Tous les amoureux d’avion pourront se rendre au Bourget la semaine prochaine pour effectuer un baptême de l’air unique au monde. Attention, cela ne va durer qu’une journée, mais cela sera exceptionnel. En effet, il s’agit de monter à bord du Corsair, le célèbre avion de chasse des Têtes Brulées. Cet avion a une voilure unique, qui en fait un avion de chasse immédiatement reconnaissable. La voilure devait être largement dimensionnée afin de permettre les appontages ; il en résulta une très bonne maniabilité. Les réservoirs structuraux, constitués par des caissons étanches dans les ailes, étaient parmi les premiers de ce type et pouvaient contenir 1045L de carburant. Dans la partie extérieure de la voilure, on trouvait des logements pour vingt petites bombes que le pilote pouvait lancer en visant à travers un panneau vitré situé sous le fuselage. Deux mitrailleuses synchronisées, de calibre 7,62 mm, étaient disposées au-dessus du moteur, et deux autres de 12,7 mm dans la partie extérieure de la voilure. La cellule présentait une solidité remarquable. Les performances dépassèrent les prévisions, mais le prototype se trouva pris lors du cinquième vol dans des trombes d'eau alors que les réservoirs étaient presque à sec. Le pilote, Boone T. Guyton, dut se résoudre à le poser sur le terrain de golf de Norwich. L'avion glissa sur l'herbe détrempée et alla heurter des arbres. Guyton eut juste assez d'espace pour s'extraire du fuselage renversé. 0n se rendit compte alors que le XF4U-1 était si solide qu'i1 était possible de le réparer, même si plusieurs mois devaient être nécessaires à l'opération. Les essais débutèrent en septembre et, le 12 octobre 1940, le prototype atteignait la vitesse de 652 km /h en vol horizontal, devenant ainsi le chasseur le plus rapide du monde. Cette performance permit à Pratt & Whitney d'obtenir de 1' US Army Air Corps l’autorisation de stopper un programme lourd et coûteux de mise au point de moteurs refroidis par liquide. Le motoriste insistait sur le fait que ces moteurs ne permettraient rien de plus que le R-2800 n'offrît déjà sur le Corsair. Le record battu par le gros chasseur de l'US Navy fut donc riche de conséquences, puisqu'i1 amena le plus important constructeur de moteurs alliés à se consacrer en exclusivité à la réalisation de moteurs en étoile refroidis par air, et ce jusqu'à l'avènement de la propulsion par réaction. Sachez également que cette opération est faite pour une bonne cause et que les fonds récoltés seront attribués à la recherche médicale. Pour en savoir plus : http://www.vol-avion-chasse.com